16 novembre 2005

Le dernier repas du président de la FNAIM : René Paillincourt

derniers_repas

René Paillincourt avec ses apôtres. A droite : le Professeur Mouillart, porte parole de la FNAIM. A gauche, le traître, Jean-françois Granié, président de la FNAIM Herault.

Le 8 novembre 2005, le président de la FNAIM Herault trahissait son maître :

« FNAIM Hérault : ne pas cacher la baisse de l'immobilier

Cacher la baisse des prix est un mot d'ordre politique, s'insurge, incisif, Jean-François Granié (Président FNAIM Hérault). Les propriétaires auraient l'impression de s'appauvrir avec cette perte de valeur de leurs biens, ce qui impacterait leur consommation, donc la croissance du pays. Les communiqués relatant l'évolution des prix de l'immobilier donnent des formules affadies au possible, du type : "Atterissage en douceur"."

Pour Jean -François Granié, la baisse des prix dans l'ancien est bel et bien là : "Entre 5 et 10 % à Montpellier entre 2004 et 2005". »

Source : http://www.bulle-immobiliere.org/contrib/Lettre_M.pdf

Posté par Roosvelt à 18:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le dernier repas du président de la FNAIM : René Paillincourt

Nouveau commentaire